Abat-jour

Objet de décoration qui a eu ses heures de gloire, l’abat-jour était tombé un peu en disgrâce ces dernières décennies. Aujourd’hui il revient dans nos intérieurs sous différentes formes ! Quel est le lien avec le métier de tapissier ? Le travail du tissu et le soin nécessaire dans la réalisation.

Formée à la confection des abat-jour contrecollés et en tissus tendus, je vous propose désormais des prestations de restauration et de confection d’abat-jour pour habiller vos pieds de lampes, qu’ils soient anciens ou plus modernes !

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples d’abat-jour avec les techniques utilisées mais sachez que les possibilités sont multiples et que je suis prête à m’atteler à vos rêves les plus fous ! N’hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos projets.

Abat-jour en tissu tendu

Ici, la technique consiste à tailler un costume sur-mesure à l’abat-jour !

Tout d’abord, je prépare la jupe et sa doublure en prenant le patron directement sur la carcasse. Le tissu est travaillé dans le biais.

Après avoir assemblé et cousu les différentes parties entre elles, je tends la doublure au maximum sur la carcasse avec des épingles, et je la couds à la main. Je renouvelle ensuite l’opération avec la jupe.

Si elles sont visibles, comme sur le dôme, je peux habiller les branches de la carcasse avec du tissu.

Ensuite, chacun peut laisser libre cours à sa créativité pour des finitions sobres ou plus élaborées…

Voici 2 exemples d’abat-jour en tissu tendu

Abat-jour Pagode

Abat-jour Dôme

Abat-jour contrecollé

Ici, la technique est complètement différente : je colle le tissu sur un support plastique appelé polyphane, qui est ensuite lui-même collé sur la carcasse. Cette technique a l’avantage d’être plus rapide à mettre en œuvre. Elle permet en outre d’utiliser le tissu dans n’importe quel sens.

Voici 3 exemples d’abat-jour contrecollés

Abat-jour conique

Carré alsacien

Carré espagnol